• philipcamil.kabook.fr
  •  Nord -  Photographe expérimenté à Lille

"Voies de traverses"…

J'ai trouvé un jour dans un studio un gros bouquin qui prétendait référencer - illustrations à l'appui - toutes les poses qui conviennent à chaque style de photographies : une HORREUR ! La meilleur méthode à mon avis pour brider toute créativité :-(
À maintes reprises, j'ai entendu des modèles s'excuser d'être débutant(e)s et de ne pas savoir poser. Ce à quoi je réponds systématiquement que la dernière chose qui m'intéresse, c'est qu'elles "posent" ! Je les encourage à bouger, à se tromper, à discuter, à rire, à en faire "trop". Bref à se laisser aller, pour laisser s'exprimer l'inattendu, le second degré, l'indicible, la fêlure…

Exactement ce qui s'est passé lors d'une séance minutieusement préparée, où le modèle était généreusement couverte d'une huile très brillante avec un gel extra-fort dans les cheveux, pour donner l'impression d'une porcelaine chinoise vernissée, renforcée encore par le dessin de ses invraisemblables tatouages. Et entre 2 poses très étudiées, alors que je modifiais le plan d'éclairage, j'ai surpris une attitude improbable du modèle relâchée, complètement anti-académique, mais d'une délicatesse et d'une fragilité incroyablement émouvante. Je tenais juste à ce moment-là ce que je recherchais en vain depuis une demi-heure, et qu'aucun manuel de pose n'aurait pu m'enseigner !

Voilà ce que j'appellerais "voies de traverses", se tenir à l'affût de ces instants magiques et impromptus en marge du bon goût et de la bonne technique. Au risque de déplaire (mais ça c'est tout-à-fait anecdotique : le fait que certains de mes clichés aient été rejetés lors de concours très officiels me réconforte plutôt sur l'opportunité de ma démarche). Au risque de me tromper (ça arrive aussi, mais bien sûr je ne m'attarde pas sur mes ratages techniques ou esthétiques). Au risque de décevoir les modèles qui me font confiance (c'est pourquoi je ne propose les shootings les plus audacieux qu'aux modèles qui ont l'habitude de mes élucubrations. Au risque d'être mal interprété ou de blesser certaines personnes (que certaines photos passent pour de la provocation, ou du sexisme, par exemple)

La photographie n'est sans doute rien d'autre qu'une scène de la vie : oser se montrer et se voir est une entreprise audacieuse pour le modèle et pour le photographe une responsabilité insoutenable ou une totale inconscience :-)